RCI Finance Maroc: Indicateurs trimestriels du Tl 2023

0

 

Au premier trimestre 2023, RCI Finance Maroc affiche une production de nouveaux financements véhicules de 592 millions de Dirhams.

Dans une conjoncture inflationniste ayant induit une contraction de la demande locale, RCI Finance Maroc continue d’appuyer sa performance sur une hausse du montant moyen financé par contrat et sur une politique d’acceptation prudente, tout en renforçant son accompagnement d’un secteur touristique marocain actuellement en plein essor.

Le dynamisme des ventes de Dacia et de Renault sur ce segment a notamment permis à RCI Rnance Maroc de juguler l’effet négatif de la morosité affectant actuellement le marché automobile marocain.
Ainsi en ce début d’année et malgré un marché automobile en recul de plus de ٦٦% par rapport à la même période de l’an passé, RCI Finance Maroc a su maintenir ses volumes de nouveaux financements au niveau de 2022.

Le Produit Net Bancaire (PNB) consolidé à fin mars est de 111 millions de Dirhams.

Le PNB consolidé est en hausse de 23,2% sur 1 an sous les effets conjugués de lo bonne tenue de l’activité services avec près de 19 000 services vendus sur le premier trimestre 2023 (plus de 3 par contrat de financement) et de lo hausse de la contribution de l’activité Réseau (crédit aux concessionnaires).

En complément, le PNB est impacté par une hausse des produits d’intérêts sur l’activité Clientèle directement corrélée à une politique d’acceptation et une tarification couvrant les enjeux et risques actuels d’une conjoncture économique défavorable.

Poussé par la hausse de l’activité Réseau et la bonne tenue de la Clientèle, l’encours est en hausse à près de 6,1 milliards de Dirhams à fin mars 2023.

L’encours lié à l’activité Clientèle (Particuliers et Entreprises) est de 5147 MMAD, en légère baisse de -0,6% par rapport à l’an passé, négativement impacté par le niveau actuel du marché automobile.

Après le pic d’activité usuel de fin d’année, l’encours lié à l’activité Réseau s’établit quant à lui à 939 MMAD, en hausse de +22,9% par rapport à fin mars 2022 sous l’effet de l’accroissement des stocks financés par RCI Finance Maroc – effet du restockage consécutif oux problématiques d’approvisionnement ayant grevées l’année 2022.

Au global l’encours net affiche une hausse de +2,1 % sur 1an.

L’endettement financier à fin mars 2023 est en hausse à plus de 4,6 milliards de Dirhams, dont plus de 32% vis-à-vis du marché des capitaux.

Toujours en ligne avec lo stratégie de la société de diversifier son refinancement tout en optimisant le coût de son passif, la dette bancaire s’établit à 3 150 MMAD à fin mars 2023, soit une augmentation de 37% sur un an, quand l’endettement lié aux émissions de Bons de Société de Financement (BSF) et obligataires atteint ٦ 498 MMAD. Ce montant est en baisse de 22,9% par rapport l’année dernière faisant ainsi écho au resserrement des conditions d’accès au marché des capitaux consécutif à la flambée inflationniste et aux hausses successives du taux directeur annoncées par Bank Al-Maghrib depuis fin 2022.

A noter que début avril 2023, une émission obligataire de 450 MMAD a été clôturée avec succès, démontrant la confiance renouvelée des investisseurs dans les titres de RCI Finance Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.